Un après-midi de Noël à Saint-Jean

un-apres-midi-de-noel-au-lycee-saint-jean-limoges-2023

Collégiens, lycéens et personnels éducatifs de l’ensemble scolaire Charles de Foucauld ont organisé, ce jeudi 21 décembre, un après-midi de Noël solidaire au sein de l’établissement Saint-Jean.

Cette fin d’année arbore des couleurs de Noël pour les élèves du collège et lycée Saint-Jean : le temps d’une demi-journée les cours de français, maths ou anglais ont laissé la place à des ateliers de Noël. Les jeunes se sont inscrits selon leurs préférences à des ateliers sportifs, créatifs, culinaires ou musicaux dont plusieurs cultivent un esprit solidaire.

 « Tout a commencé il y a plusieurs semaines, explique Sonia Oubrahim l’initiatrice d’un des projets, par la collecte de jouets que nous emballons aujourd’hui avant d’être remis à l’association La Maison des Sourires. Un peu plus loin, un petit groupe de lycéens rassemble les boîtes de Noël offertes par les familles qui seront remises lors des maraudes de l’Ordre de Malte. Pour les plus créatifs, un atelier carterie a été imaginé afin d’adresser quelques messages de fête aux résidents d’un Ehpad et au service de pédiatrie du CHU de Limoges. »

Vêtus de leurs plus beaux pulls de Noël, les élèves enchaînent les ateliers : « Entre la création de décorations pour les fêtes, la réalisation de fusées à propulsion hydrauliques, les jeux en bois ou encore la confection de sablés, je me suis bien amusée. L’ambiance était conviviale, c’était agréable après des semaines d’examens. » (Chloé, 13 ans)

Munis d’un chocolat chaud nous nous aventurons dans le foyer du lycée où nous sommes accueillis par une chorale qui fredonne des chants de Noël espagnols, allemands, italiens et chinois.

Passage par le gymnase où un petit groupe d’élèves s’active sur des rameurs alors que leurs performances sont projetées en temps réel et donneront lieu à un don de l’entreprise Malinvaud. Face à eux, volleyeurs et grimpeurs, sponsorisés par Page et Plume, cherchent à se surpasser pour ce défi solidaire. Sur les terrains de sport, malgré la pluie, un groupe de coureurs passe à vive allure près de nous. « Je me suis inscrite au cross solidaire parce que c’est ludique et que c’est pour une bonne cause », informe Clémence, 15 ans, élève de Seconde. A côté d’elle, sa camarade Nell est « fière d’avoir couru plus de 10km » pour récolter des fonds, grâce au parrainage de la laiterie Les Fayes. Les bénéfices de cette journée seront reversés à plusieurs associations dont La Maison des Sourires, L’ordre de Malte et le Téléthon.

Le long d’un mur une curieuse fresque se construit peu à peu. Il s’agit en réalité de la représentation du gène de la dystrophine qui dans le cadre du Téléthon a été choisi comme action solidaire. Cette action a permis de lever près d’un millier d’euros grâce à la vente de cookies réalisée par le lycée professionnel et la société Scolarest.

Un peu plus loin, dans une salle de classe située à quelques pas de l’établissement, les élèves de petite et moyenne section de l’école Sainte Valérie écoutent avec curiosité la lecture théâtralisée de contes de Noël proposée par des Terminales.

Cet après-midi de Noël s’est conclu par un petit marché de Noël où les élèves en fleuristerie ont pu vendre leurs créations aux spécialistes des cadeaux de dernière minute.

Une parenthèse éducative placée sous le signe de la joie, du partage et de la solidarité qui nous rappelle l’importance de Noël.

PORTES OUVERTES

BTS Opticien Lunetier

Engagé pour l’environnement : compensation de l’impact carbone de notre site internet En savoir +